Ponctuation

Fleur

Oups... Une erreur est survenue lors du chargement.

Profil

Sur la scène, ils chantent vite, tapent avec force sur les tambours et hochent du chef au rythme de leurs compositions faites d’un rock cathartique. Tout ça en français, merci beaucoup. (…) les deux frères derrière Ponctuation, sont de vrais esprits rock. Sophie Chartier, Le devoir

There’s always been a rawness and fearless authenticism to French artists that I have always admired and it was no different with this band. Their sun-kissed tunes were perfect for the place they were playing. Tiana Feng, Ride the Tempo

À propos dePonctuation

Ponctuation nous revient avec Mon herbier du monde entier, un troisième album aussi vaste et baroque en possibilités que les richesses botaniques du globe disponible via Blow The Fuse depuis le 23 février 2018.

ponctuationponctuation.com

Contact

Trois ans après La réalité nous suffit, Ponctuation revient avec Mon herbier du monde entier, un troisième album aussi vaste et baroque en possibilités que les richesses botaniques du globe. Les frères Guillaume et Maxime Chiasson s’affranchissent des contraintes du duo et s’y déploient plus abondants : un rock garage au punk épineux et au psych émulsif, augmenté d’arrangements floraux, de grooves spontanés et de vapeurs atmosphériques. Mon herbier du monde entier est maintenant offert en vinyle, disque compact et numérique.

Ponctuation a dévoilé le vidéoclip pour sa chanson Exil. Pensé et réalisé par Guillaume Chiasson, le clip a été tourné en décembre et janvier derniers. Le chanteur à propos du vidéo: On a capté sur Super 8 la tentative d'un gars de la ville de s’exiler en forêt en plein hiver québécois et le succès d’un autre à se la couler douce au Mexique. Le clip se veut aussi un pied de nez à l’hiver que l’on connaît cette année. Visionnez et partagez le vidéoclip d'Exil sur YouTube.

Ponctuation tiendra des concerts-lancements à Montréal à la Sala Rossa le 1er mars et au Pantoum à Québec le 2 mars.

Marqué par l’endroit, composé et autoproduit par le groupe à la somme d’une année jalonnée de déménagements, de ruptures et de tournées qui laissaient une constante impression d’exil, Mon herbier du monde entier est un album qui explore les distances, les cassures et les baumes en se souciant de ramasser du beau au gré des aires - pour que les errances profitent aux découvertes. À l’allant vagabond, picaresque, les pièces de Mon herbier évoquent l’imprévu, la contingence, profitent des accidents heureux en vivant de clashs des structures, des idées et des attentes à travers une munificence baroque méticuleusement appliquée.

Élaborées entre Montréal et Québec - nouveaux pôles du duo - les maquettes des chansons ont évolué sans présumer qu’elles étaient destinées à Ponctuation. Il y a eu quelques jams, puis l’essentiel du travail s’est fait dans le studio du groupe au Pantoum à Québec pendant une semaine de juillet 2017. En résulte une collection faste, exempte de cadres, sur laquelle, plus qu’auparavant, le groupe - rejoint par Antoine Tardif de Canailles à la basse sur deux pièces, Trois semaines et Exil - s’applique au groove, investit des tempos flegmatiques autant qu’urgents, et étoffe l’instrumentation dans des passages vaporeusement oléiformes, nerveusement hymniques, candidement pop - du Ponctuation magnifié.

Mon herbier du monde entier agite une célébration de la fleur, du fruit, de l’accomplissement - un éloge du renouveau qui, comme le groupe le souligne sur Trois semaines, trouve son épitomé dans le déjeuner.

Biographie

Formé des frères Guillaume et Maxime Chiasson, le duo rock garage originaire de Québec se pointe en 2011 avec deux EPs autoproduits, et fait paraître son premier album 27 Club en mars 2013 sous le label montréalais Bonsound. Enregistré de façon entièrement analogique à l'Hotel2Tango avec Howard Bilerman, le long-jeu insole un souci mélodique pop garage tout en transposant l'énergie écrue et la prestance gaillarde que la paire affiche en concert, et lui vaut une nomination pour l’album rock de l’année à l’ADISQ et trois autres pour album rock de l’année, révélation de l’année et spectacle de l’année au GAMIQ. Cumulant depuis ses débuts des présences à Pop Montréal, au Festival d'Été de Québec, aux FrancoFolies de Montréal, à NxNE, au Sappy Fest, au FMEAT, à Osheaga et à la Canadian Music Week, Ponctuation se mérite le prix d'Artiste émergent francophone de l'année aux SiriusXM Indies en mars 2014 - rapport que la barrière de la langue, c’est l’affaire des autres – pour finalement clore l’année avec une tournée européenne avec une présence aux TransMusicales de Rennes. Tout ça en plus de passer la seconde moitié de 2014 à autoproduire/-réaliser/-enregistrer son deuxième, La réalité nous suffit, de façon tout aussi analogique, capturant la vivacité du premier jet sur un Tascam 388 dans son local du quartier Saint-Roch à Québec. Marquant un changement de cap plus psychédélique, La réalité, paru en 28 avril 2015 toujours sous Bonsound, permet à la formation de retourner tourner les Europes (édité là-bas sous Casbah Records), et récolte une nomination pour l’album rock de l’année ainsi que le Lucien de la pochette de l’année (signée Louis-Alexandre Beauregard et Thomas B. Martin) au GAMIQ. Désormais réparti entre Montréal et Québec, le duo reviendra au printemps 2018 avec Mon herbier du monde entier, un troisième album où le rock garage s’augmente de punk épineux et de psych émulsif, d’arrangements floraux et de vapeurs atmosphériques.

Prochains spectacles

22décembre | samedi

Gatineau, QC

Minotaure|20h - 18+

Dernier album

Mon herbier du monde entier

samedi
22
déc.

Ponctuation

GatineauQC
Minotaure
20h - 18+