Skip to contentSkip to navigation
Bonsound

MAKANDA at the End of Space, the Beginning of Time

Pierre Kwenders
Tracklisting
  1. Bittersweet Mornings (feat. Fly Guy Dai)
  2. Woods of Solitude
  3. La La Love (feat. Kae Sun & Tanyaradzwa)
  4. Makanda (feat. Palaceer Lazaro & SassyBlack)
  5. Rendezvous
  6. Sexus Plexus Nexus
  7. Welele
  8. Zonga (feat. Tanyaradzwa)
  9. Tuba Tuba
  10. Tsvarakadenga
  11. WTFU
Release Info
  • Release DateSeptember 8th, 2017
  • CatalogBONAL054
  • LabelBonsound
  • FormatDigital, CD, Vinyl
Related videos
Other releases from Pierre Kwenders
Press Quotes

À la fois subtil et percutant, ce métissage pourrait positionner Pierre Kwenders parmi les artistes les plus intéressants de la diaspora africaine en Occident.

Alain Brunet, La Presse

Pierre Kwenders’ second album, produced by Shabazz Palaces’ Tendai Maraire, is a wildly inventive, globe-spanning triumph.

Jonathan Zwickel, Pitchfork

Il est canadien mais invente l’Afrique électronique, peut rapper en cinq langues et s’imposer en première partie d’Arcade Fire. [...] Dites bonjour à Pierre Kwenders, votre nouvelle obsession.

Canal+

[…] la magie de Pierre Kwenders […] tient à cette façon de multiplier les registres sans se disperser, sans brouiller les pistes. Pierre Kwenders a toujours fait de la pop, en fait. Mais une pop quasi expérimentale à force de tester l’improbable, le jamais fait avant.

Les Inrocks

[Pierre Kwenders] demonstrated an awareness of the value of stage pageantry, and hinted at a wellspring of power from his excellent sophomore album MAKANDA at the End of Space, the Beginning of Time: his sincere belief that connection, between seemingly disparate musics and people, is possible.

The FADER

Écouter Pierre Kwenders, c’est accepter de voyager. Se laisser surprendre. Dans son nouvel album Makanda at The End of Space, the Beginning of Time, le natif de Kinshasa ne trahit pas cette réputation. Il nous transporte dans des contrées inexplorées et nous surprend surtout par un mixage ingénieux des sonorités d’ici et d’ailleurs, à la fois puisées dans les genres musicaux des années 1970 et inspirées par les styles de musique d’aujourd’hui. Le cocktail est détonnant.

Jeune Afrique
Bonsound